Choisir entre un extracteur, une centrifugeuse et un blender

Quel extracteur choisir ?

Pour choisir son extracteur de jus, il faut d’abord bien connaitre votre situation et vos besoins. Si vous êtes débutant dans l’art du jucing, je vous recommande de démarrer avec un extracteur d’entrée de gamme.

Pourquoi démarrer avec un tel appareil ? Car tout simplement, la consommation de jus frais peu dans un premier temps en rebuter certaines et certains. Il s’agit d’un mode d’alimentation bien différent de ce que l’on a l’habitude d’avoir par conséquent, ce changement peut paraitre difficile au départ.

Afin de ne pas être déçu de son investissement, un extracteur de jus autour de 100 euros parait être le choix du roi. Vous devez aussi vous poser quelques questions dont un partie trouverons la réponse sur la page extracteur de jus de mon site.

D’autres questions doivent également trouver un réponse comme :

  • A quelle fréquence souhaitez-vous consommer des jus ?
  • Quel est votre objectif en consommant des jus ?
  • Est-ce qu’il s’agit d’une consommation personnelle ou pour un usage en couple ou en famille

La première question va vous aider à connaitre le type d’appareil par sa simplicité d’utilisation. Un appareil que vous souhaitez utiliser régulièrement devra par exemple bénéficier d’une goulotte extra large. C’est un avantage qui selon moi n’est pas négociable. La découpe des fruits et légumes est souvent longue. Si vous commencez par prendre 15 minutes de votre temps pour consommer votre jus frais à chaque fois, vous risquez d’être déçu également.

Bien entendu avec une cheminée large pour l’insertion des aliments, la découpe peut alors être grossière et vous avez ainsi une perte de temps bien moins grande.

A la seconde question, il faut savoir si vous allez vous en servir de manière ponctuelle pour perdre du poids par exemple à l’approche de l’été ou des fêtes ou alors si vous allez préférer que l’alimentation vivante rentre dans votre quotidien. Pour la perte de poids, je recommande un achat modéré. Un H.koenig ou un Aicok fera l’affaire. Pour une utilisation régulière, il est alors préférable d’avoir un extracteur milieu de gamme comme le Fitinjuice. Cet appareil dispose d’une large embouchure et d’une bonne tenue dans le temps.

La troisième question détermine la puissance et la qualité du moteur. Un moteur robuste est nécessaire pour l’usage familiale. Il faut alors partir sur des extracteurs milieu ou haut de gamme impérativement. Pour produire 1L de jus, il va en effet falloir quelques minutes. Le moteur va forcer selon les aliments introduits. Il est alors plus sage d’opter pour des marques de renom comme Hurom, Omega ou Kuvings.

J’espère que ces quelques conseils vont vous permettre de vous poser les bonnes questions et de faire l’acquisition d’un modèle qui vous convient.

Quelles centrifugeuses choisir ?

Choisir sa centrifugeuse peut se révéler être un vrai parcours du combattant pour certaines personnes. Autant dire qu’avec le nombre de modèles disponibles sur le marché, il est compliqué de faire son choix. Il s’agit pourtant d’un produit qu’un naturopathe peut conseiller d’avoir pour utiliser la puissance des superaliments.

Les fruits bios ou les légumes bios ont des pouvoirs détox et antioxydants forts sur l’organisme.

Si l’on rajoute à cela les extracteurs de jus et les blenders, il est tout à fait normal qu’une personne non expérimentée ne sache pas quel modèle choisir. Je vais essayer de vous aider dans votre choix de robot culinaire.

On peut donc se poser les questions suivantes :

  • La facilité de nettoyage est-elle au rendez-vous ?
  • Quelle vitesse de rotation choisir ? Rapide ou plus lente ?
  • L’espace disponible dans votre cuisine est-il important ou non ?
  • Quelle est la nature de l’utilisation que vous souhaitez en faire ?
  • Pensez-vous utiliser cet appareil pour autre chose que le jucing ?

Tout d’abord, vous devez savoir qu’une centrifugeuse a pour avantage d’avoir des pièces plus solides en général par rapport à d’autre robot de cuisine. Cela veut donc dire qu’on passe au lave vaisselle les différentes parties et c’est forcément plus pratique pour le nettoyage.

Ensuite l’autre point intéressant c’est qu’il n’y a pas de vis sans fin et donc de capacité de presse plus ou moins importante. Une centrifugeuse utilise la force centrifuge. Ici seul la vitesse de rotation compte. C’est un avantage mais aussi un inconvénient.

Il faut réussir à trouver le juste équilibre car une vitesse trop lente entraîne moins de bruit à l’utilisation mais aussi moins de jus extrait. Une vitesse rapide à pour l’inverse un niveau sonore plus important mais va extraire plus de jus.

Le bloc moteur est également plus petit en général ce qui permet dans une petite cuisine d’avoir un appareil capable d’exploiter les fruits et légumes pour faire des jus frais ou un smoothie.

Il vous faut par la suite déterminer l’utilisation de l’appareil. Est-ce que la centrifugeuse va servir à avoir une alimentation équilibrée ou est-ce pour obtenir un ventre plat avant les vacances d’été ? La consommation de jus frais durant une cure avec l’aide d’une centrifugeuse peut avoir une action forte en apport d’antioxydants et nutriments. Avec cet apport vous n’allez pas sentir la faim mais pour autant vous allez pouvoir maigrir.

En dernier lieu, on peut utiliser une centrifugeuse pour autre chose que pour les jus. Un vrai gain de temps pour par exemple réaliser des carottes râpées est envisageable. On exploite ainsi les aliments différemment et on obtient une alimentation saine. Découvrez mes recommandations en terme d’achat de centrifugeuses sur la page dédiée à cet appareil.

Les modèles que je recommande permettent une utilisation variée et agréable pour toute la famille. Que ce soit de manière quotidienne ou ponctuelle.

Pourquoi choisir un extracteur au lieu d’une centrifugeuse ?

Dans cet article, je vais vous expliquer pourquoi je recommande de faire l’acquisition d’un extracteur de jus par rapport à une centrifugeuse. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai choisi d’appeler mon site un extracteur de jus. Bien que je reconnaisse que les centrifugeuses ont fait de gros progrès ces 5 dernières années, elles sont pour moi trop destructrices pour les jus frais.

La teneur en nutriments est pour moi un critère essentiel ! Un extracteur permet clairement de conserver cette teneur et pour plusieurs raisons.

Raison N°1 : l’extracteur de jus tourne moins vite

C’est pour moi la raison première qui me pousse à choisir cet appareil et à vous le recommander. La plupart des modèles ont des vitesses de rotation très basses et tournent bien souvent en-dessous des 100 tours/minute.

La rotation est un point crucial dans la qualité nutritionnelle du jus que vous réaliserez. Un jus dont la rotation a été trop rapide est simplement pauvre en nutriments. La vitesse de rotation d’une centrifugeuse est bien souvent nettement supérieur avec des rotations pouvant aller jusqu’à 10 000 tours/minute.

L’inconvénient, réside dans le fait que les vitamines, les oligo-éléments et les minéraux ne supportent que difficilement la montée en température induite par la rotation de la centrifugeuse.

On obtient ainsi un jus frais à base de légumes ou de fruits qui est gustativement parlant bon mais pauvre pour votre corps.

Raison N°2 : l’extracteur est accessible à bas prix

Fût un temps la centrifugeuse était le choix pour toutes les personnes qui ne souhaitaient pas investir dans un robot de cuisine. Elle apportait satisfaction dès 50 euros. Mais les temps ont changé et les extracteurs de jus sont désormais accessible à petit prix (moins de 100 euros). Ils sont devenus pas cher et bon marché pour des modèles comme le Aicok ou le H.koenig GSX18 par exemple.

Raison N°3 : l’extracteur a le meilleur rendement en jus frais

Les fruits et légumes coutent chers de manière générale et ils sont excellents pour la santé. Le soucis avec le prix c’est que dès lors qu’on consomme des légumes en jus, il en faut une certaine quantité pour obtenir un verre entier. Autant avoir du coup le meilleur rendement de production à quantité de fruits et légumes équivalent.

Sur ce terrain là, l’extracteur bat la centrifugeuse à plat de couture et sans mal. La raison est cependant simple. Par mastication et par pression avec l’aide de la vis sans fin, l’extracteur écrase complètement les fibres pour extraire le jus. Résultat jusqu’à 30% de jus en plus. Et certain modèle comme le Biochef Atlas ou le Kuvings poussent encore plus loin le rendement.

Conclusion

Dans votre quête du bien manger, il est important de voir le prix d’achat de l’appareil mais également le prix des aliments. Si vous souhaitez consommer des aliments bios c’est un critère important à prendre en compte. Obtenir le maximum de jus pour un investissement un peu plus important de base peut se révéler très rentable sur le long terme.

Quels blender choisir ?

Les ventes des blenders sont en croissance d’environ 7 % par an depuis quelques années. Cet engoument pour ces appareils est à mettre en relation avec l’engouement que les français ont pour le « bien mangé ». Cette tendance se développe fortement depuis quelques années avec les différentes crises autour de la mal bouffe.

Les acheteurs n’hésitent pas à consacrer un budget important autour de ces appareils. Les blenders ont obtenu de sérieuses améliorations et innovations ces dernières années. Ils sont comme les extracteurs de seconde génération ou les nouvelles centrifugeuses dotés de matériaux supposés être plus durables et permettre un mixage homogène des ingrédients.

On peut par conséquent trouver des blenders à des prix très variables en magasin. Allant de 20 euros pour certains modèles jusqu’à 600 euros pour les modèles les plus élaborés.

Quelques questions à se poser pour bien choisir son blender

  • L’aisance d’utilisation et son ergonomie 

Tous ces appareils disposent de vitesses différentes et parfois même plusieurs vitesses sur un même appareil. On définit ainsi la vitesse de rotation des lames. Un appareil disposant de plusieurs vitesses permet d’éviter de détériorer tel ou tel aliment avec une vitesse trop rapide. On peut ensuite voir s’il s’agit d’une molette à tourner ou d’un bouton à presser pour la mise en route. Une molette que l’on doit maintenir tourner pour actionner l’appareil peut se réveler problématique à l’usage au quotidien. On peut trouver des avantages et inconvénients dans tous les cas.

  • Son efficacité lorsqu’il s’agit de mixer les aliments 

L’efficacité est relative bien entendue car selon les aliments elle ne sera pas identique. La forme de la lame est en grande partie impliquée dans l’efficacité. Ce n’est pas le seul point à regarder. La capacité du bol et la forme de celui-ci est également important. L’idéal est d’avoir un appareil capable de piler de la glace ou de mixer des fruits et légumes sans déborder.

  • La facilité de nettoyage 

Ici, il faut regarder si l’appareil peut passer au lave vaiselle. C’est un gain de temps si important et une facilité d’utilisation si grande qu’on ne peut s’en passer après y avoir gouter. On évitera par conséquent de se concentrer sur les discours marketing affichant des fonctions d’auto nettoyage.

  • Le niveau sonore de l’appareil 

Plus l’appareil est puissant, plus il risque d’être bruyant au niveau sonore. Avoir un appareil qui n’effectue pas le bruit d’un avion au décollage le matin lorsqu’on réalise un smoothie pour les enfants encore endormis reste un vrai avantage.

En conclusion

J’espère que ces quelques conseils vont vous aider à choisir un appareil qui correspond à vos besoin. Je vous ai préparer une sélection que j’ai fait selon ces critères sur ma page dédiée aux blenders.